Braille Log - logoBraille Log

Majuscules et mises en évidence

Le signe de majuscule

  1. Le signe de majuscule (combinaison des points 4 et 6), employé seul, n'affecte que le caractère qui le suit. Par exemple, Paris s'écrit : majuscule, p, a, r, i, s, et, dans cette écriture, seul, le "P" initial est en majuscule. L'acide chlorhydrique, qui résulte de l'association de l'hydrogène et du chlore, a pour formule chimique "HCl" ("H" majuscule, "C" majuscule, "l" minuscule). L'écriture braille de cette formule est donc la suivante : signe de majuscule, "h", signe de majuscule, "c", lettre "l".
  2. Pour indiquer qu'un mot est entièrement écrit en majuscule, on le fait précéder de 2 signes de majuscule consécutifs. Par exemple, l'écriture en majuscule du mot "PARIS" est la suivante : signe de majuscule, signe de majuscule, p, a, r, i, s.
  3. Si une suite d'au moins quatre mots est en majuscule, on l'indique en plaçant, devant le premier mot de cette suite, le symbole constitué du caractère "deux-points" (combinaison 2 5) suivi du signe de majuscule. La fin de cette séquence en majuscule se matérialise par la présence d'un seul signe de majuscule devant son dernier mot. "C'EST LE BRAILLE QUI A PERMIS L'ACCÈS DES AVEUGLES A LA COMMUNICATION ÉCRITE" s'écrit en braille de la manière suivante : "deux-points", signe de majuscule, c, apostrophe, e, s, t, espace, l, e, espace, b, r, a, i, l, l, e, espace, q, u, i, espace, a, espace, p, e, r, m, i, s, espace, l, apostrophe, a, c, c, è, s, espace, d, e, s, espace, a, v, e, u, g, l, e, s, espace à, espace, l, a, espace, c, o, m, m, u, n, i, c, a, t, i, o, n, espace, signe de majuscule, é, c, r, i, t, e,.
  4. En braille, lorsqu'une lettre accentuée est en majuscule, elle garde son caractère accentué, c'est-à-dire que la combinaison qui la représente ne change pas. Par exemple, dans la phrase : A présent, je parviens à lire avec les doigts, le mot initial "a" s'écrit : signe de majuscule, a accent grave, (points 1, 2, 3, 5, 6).

Mises en évidence

  1. Les voyants disposent de nombreux moyens d'attirer l'attention du lecteur sur une partie du texte (écriture en gras ou en italique, soulignement, changement de la couleur ou de la taille ou de la forme des caractères, etc). Le braille, qui ne contient que 63 combinaisons, nous oblige à simplifier la mise en évidence dans les textes. Nous nous bornerons donc, le plus souvent, à n'utiliser que le caractère constitué de la combinaison "4, 5, 6" pour attirer l'attention du lecteur. Placé seul après une espace ou en début de ligne, ce signe "4, 5, 6" met en évidence toute la chaîne de caractères qui le suit jusqu'à la prochaine espace.
  2. Si une suite d'au moins 4 mots doit être mise en évidence, on use du même procédé que pour les majuscules, c'est-à-dire que, devant le premier mot à mettre en évidence, on place le symbole de 2 caractères constitué du signe "deux-points" suivi du signe de mise en évidence (points 4, 5, 6) et on replace ce signe "4, 5, 6" devant le dernier mot à mettre en évidence.
  3. Si une chaîne à mettre en évidence commence par une majuscule, le symbole de mise en évidence précède toujours celui de majuscule.

Exercices

  1. Reprendre la phrase : "C'est le braille qui a permis l'accès des aveugles à la communication écrite." et l'écrire de manière que, seul le premier caractère soit en majuscule, et que le mot "braille" soit mis en évidence.
  2. Reprendre la même phrase dans laquelle, cette fois, vous mettrez en évidence la partie : "l'accès à la communication écrite."